Coronavirus: les joueurs de Yanga SC qui reviennent en surpoids seront punis – Mkwasa


Le club a libéré ses joueurs afin de contenir l’épidémie de Covid-19 qui a également vu la ligue suspendue pendant 30 jours

Tout joueur de Yanga SC qui revient dans le club en surpoids sera puni, a déclaré l’entraîneur adjoint du club Boniface Mkwasa.

Yanga a libéré ses joueurs en raison de la suspension de la ligue provoquée par la pandémie de coronavirus.

Mkwasa a déclaré que les joueurs avaient reçu des programmes d’entraînement individuels clairs pour les aider à rester en forme tout en étant à l’écart des activités d’entraînement normales de l’équipe.

« Nous avons donné à nos joueurs un programme d’entraînement individuel au cours de cette période où la ligue reste suspendue pour contenir la propagation du coronavirus », a déclaré Mkwasa. Nouvelles quotidiennes.

«Compte tenu de cela, nous espérons que les joueurs respectent les programmes que nous leur avons donnés et ceux qui viendront poids lourds seront punis ou condamnés à une amende si nécessaire, car cela signifie qu’ils n’adhèrent pas aux programmes d’entraînement donnés.

«Tout joueur qui a un problème est encouragé à le transmettre via le groupe WhatsApp des joueurs. Nous les encourageons à entreprendre sérieusement les programmes de formation. »

Mkwasa a également révélé un autre défi auquel le banc technique est confronté pour évaluer la façon dont les joueurs mettent en œuvre la formation pendant leur absence.

« Il est difficile d’évaluer tous les acteurs étant donné que certains sont déjà à l’extérieur du pays, mais grâce au groupe WhatsApp, nous pouvons maintenir une communication constante », a-t-il poursuivi.

Pendant ce temps, le gardien de but Metacha Mnata a révélé son désir de quitter la scène Vodacom Premier League (VPL) et de jouer bientôt dans une ligue étrangère.

«J’ai réussi à jouer dans des matchs de derby, ce qui est le rêve de chaque joueur. J’espère maintenant traverser les frontières pour des pâturages plus verts », a déclaré Mnata à la même publication.

Metacha a été en compétition avec Farouk Shikalo du Kenya pour une place de départ et il a parlé de ses expériences tout en rivalisant avec des goûts de Juma Kaseja et Aishi Manula lorsqu’il était en service international.

«La compétition est rude, c’est pourquoi l’entraîneur [Luc Eymael] nous fait tourner étant donné qui est plus en forme ce jour-là. J’apprends beaucoup de mes collègues joueurs pendant l’entraînement et les matchs », a-t-il ajouté.

L’article continue ci-dessous

«J’ai aussi beaucoup appris de Juma Kaseja qui est travailleur et toujours prêt à partager sa tactique.»

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*