Neville snobe Rooney et Van Nistelrooy en nommant leur partenaire de grève préféré à Manchester United


L’ancien défenseur des Red Devils dit qu’il ne peut pas regarder au-delà des vainqueurs des Treble de 1999 Andy Cole et Dwight Yorke en ce qui concerne ses hommes les plus redoutables

Gary Neville a négligé les goûts de Wayne Rooney et Ruud van Nistelrooy en nommant Andy Cole et Dwight Yorke comme le meilleur partenariat de grève de Manchester United avec lequel il a eu le plaisir de jouer.

Les Red Devils ont revendiqué un certain nombre de meneurs effrayants dans leurs livres au fil des ans, en particulier lorsque le légendaire Sir Alex Ferguson établissait une ère de domination nationale à Old Trafford.

Neville a opéré à l’autre bout du terrain pour de nombreux interprètes de superstar, l’ancien défenseur de United veillant sur les buts et les trophées délivrés par la charge du godet.

L’ancien international anglais a maintenant fait son choix en ce qui concerne le meilleur qu’il a aligné aux côtés, les vainqueurs des Treble 1999 obtenant la tête d’avance sur d’autres noms illustres.

Neville a dit Sky Sports: «Yorke était un joueur incroyable.

«Il pouvait tout faire; il pouvait marquer, mettre en place le jeu, courir derrière, dribbler, amener d’autres joueurs en jeu – il était l’avant-centre complet.

«Il s’est avéré que quelle que soit la combinaison des quatre attaquants que nous avions sur le terrain cette saison, ils pouvaient tous jouer ensemble, ils avaient tous de bonnes combinaisons les uns avec les autres.

«Pour la seule saison des triples, Yorke et Cole ont été les meilleurs. Ils étaient sensationnels, la façon dont ils jouaient ensemble. Ils ont illuminé toute la ligue, ils ont illuminé l’Europe.

«Je me souviens toujours d’un match à Barcelone en phase de groupes de la Ligue des champions, je n’avais jamais rien vu de tel. Nous avons concédé trois buts – je jouais au poste de défenseur central – mais nous avons marqué trois buts et Yorke et Cole étaient absolument géniaux. »

Neville a également déclaré à propos de l’attaquant trinidadien Yorke, qui a trouvé la cible 66 fois en 147 apparitions pour United: «Lorsque Yorke a signé en 1998, c’était après le début de la saison, et ce fut une surprise à certains égards parce que je suis sorti de nulle part.

L’article continue ci-dessous

«Nous savions que Yorke était un bon joueur d’Aston Villa, mais vous ne pensiez pas que ce serait lui qui entrerait dans United. Je ne pense pas que quiconque ait réalisé à quel point il était bon – je n’ai jamais réalisé à quel point il était bon, je savais qu’il était un bon joueur, mais pas au niveau dont il nous a surpris lorsqu’il est entré dans l’équipe.

«Yorke et Cole n’ont pas réussi dès le départ, il a fallu 10 à 15 matchs de mémoire. Leicester reste dans mon esprit, quelque chose est arrivé ce jour-là et après cela, ils ont commencé à socialiser ensemble, à monter sur le terrain et un respect mutuel s’est développé.

« La chose à propos de ce partenariat est que personne ne pense à qui a marqué, quelque chose que vous n’auriez pas vu avec des partenariats impliquant Ruud van Nistelrooy et Michael Owen, qui devaient marquer pour être heureux. »

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*