Brooks Koepka compare Patrick Reed aux tricheurs Astros


Les Astros ne sont pas les seuls à se faire appeler par leurs concurrents pour tricherie.

Patrick Reed a été accusé d’avoir fait la même chose en décembre après avoir déplacé du sable avec son club pour améliorer son mensonge dans un bunker lors du Hero World Challenge 2019. Reed n’a pas signalé lui-même la violation mais a ensuite reçu une pénalité de deux coups.

Alors que le monde du baseball déchire les Astros pour leur programme de vol de panneaux illégal, Brooks Koepka est devenu l’un des plus grands noms à parler de Reed cette semaine, convenant qu’il trichait – et le comparant aux Astros pendant qu’il y était.

« Je veux dire, je ne sais pas ce qu’il faisait, construire des châteaux de sable dans le sable », a déclaré Koepka à SiriusXM lundi. «Vous savez où est votre club. Je veux dire, j’ai pris trois mois de congé, et je peux vous promettre que je sais si j’ai touché du sable. … C’est une de ces choses où vous savez. Si vous regardez la vidéo, il broute évidemment le sable deux fois, puis il le coupe encore.

«Je suppose que les Astros traversent ça en ce moment. [Owner] Jim Crane l’a dit, quand on lui a demandé: «Est-ce de la triche?» Et il a répondu: «Non, nous avons simplement enfreint les règles.»… Si vous jouez au jeu, vous comprenez les règles. Vous comprenez l’intégrité qui continue. Je veux dire, il n’y a pas de place pour ça. « 

Comme Crane, Reed a ignoré la violation à l’époque, insistant: «Je ne pensais pas que cela aurait affecté mon mensonge.» Crane a déclaré jeudi que selon lui, le vol de signe des Astros « n’avait pas eu d’impact sur le jeu ». Lorsqu’on lui a demandé si les Astros trichaient, Crane a répondu: «Nous avons enfreint les règles. Vous pouvez exprimer cela comme vous le souhaitez. « 

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*