Un Chinois menace de s’enflammer après qu’un coronavirus ait annulé son dîner d’anniversaire


Le coronavirus a fait un anniversaire très malheureux pour un Chinois, qui s’est aspergé d’essence et a attaché des pétards autour de sa taille lorsque les autorités ont annulé sa fête au milieu d’une interdiction de rassemblements publics.

L’homme de 59 ans voulait organiser un banquet avec 10 tables dans la ville de Chongqing, dans le sud-ouest du pays, le 28 janvier, mais les responsables locaux luttant contre l’épidémie ont mis le kibosh sur ses plans, a rapporté mercredi l’agence de presse nationale Xinhua.

Mais quand il n’a pas changé d’avis deux jours avant le coup, il a enroulé des pétards autour de son corps, a versé du gaz sur sa poitrine et a brandi un briquet pour tenter de les menacer d’accepter, selon Reuters.

« Les actions ont empêché les cadres des villes et des villages de mener des activités de prévention et de contrôle des épidémies », a indiqué Xinhua, ajoutant que 10 patients se rendant dans une clinique au niveau inférieur d’un bâtiment municipal avaient également été touchés.

À la suite du coup égoïste de l’homme, les autorités ont porté plainte contre lui pour comportement désordonné.

Les autorités ont interdit les grands rassemblements, y compris les banquets et les fêtes, alors qu’ils tentent de freiner l’épidémie, qui a tué plus de 1 100 personnes et infecté plus de 40 000 en Chine.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*