Miomir Kecmanovic, Steve Johnson et Marcos Giron avancent


La troisième édition de l’Open de New York a débuté lundi avec quatre rencontres de premier tour. Marcos Giron a remporté la première victoire ATP depuis Indian Wells l’an dernier, battant un Jack Sock non classé 6-3, 6-4 en 76 minutes. Un ancien top-10 est à des kilomètres de sa meilleure forme après plusieurs mois passés hors du terrain, cassant Marcos deux fois mais luttant à la fois au premier et au deuxième service pour subir quatre pauses des dix chances offertes à Giron, restant sans victoire au Tournois ATP depuis Paris 2018!

Marcos a pris une avance de 5-1 dans le premier match avec une double pause, perdant trois points de set dans le septième match avant de fermer le premier match avec une prise en amour au match neuf. Le deuxième set a vu trois pauses consécutives au cours des trois premiers matchs, deux pour Giron qui a à peine perdu un point derrière le tir initial dans les matchs restants pour ramener la victoire à la maison et atteindre les 16 derniers.

L’Américain en difficulté Steve Johnson a dû débuter la saison chez Challengers, s’inclinant face à Roger Federer au premier tour de l’Open d’Australie et remportant la première victoire ATP à New York depuis août, battant le quart de finaliste de l’Open d’Australie Tennys Sandgren 6-7 , 6-3, 7-6 en deux heures et 20 minutes.

Tennys a repoussé six des huit occasions de pause, mais ce n’était pas suffisant pour la victoire, volant le service de Steve une fois et perdant le bris d’égalité décisif 7-3 pour pousser Johnson à passer. La 6ème tête de série, Miomir Kecmanovic, a battu Tommy Paul 6-4, 6-2 en une heure et 17 minutes, se brisant une fois et offrant quatre pauses sur 11 occasions pour contrôler le tableau de bord et passer au tour suivant.

Paul a repoussé quelques occasions de pause lors du premier match pour éviter un revers précoce avant de marquer un coup droit à 3-3 pour pousser Miomir devant. Le Serbe a sauvé deux chances de pause lors du prochain match et a clôturé le set avec un vainqueur de service dans le dixième match pour un 6-4.

Paul a perdu du terrain dans le deuxième set, permettant à Kecmanovic de le briser trois fois et de dépasser le sommet avec un vainqueur de service dans le huitième match, face à un qualificatif Paolo Lorenzi ou Danilo Petrovic lors du prochain affrontement. Andreas Seppi a vaincu Damir Dzumhur 6-3, 1-6, 7-6 en deux heures et sept minutes, se tenant au bord de la défaite du décideur et franchissant la ligne d’arrivée en premier malgré avoir remporté six points de moins que son adversaire.

Damir a mené 5-3 dans le dernier set avant de se briser à l’amour tout en servant pour la victoire à 5-4, perdant une balle de match à 6-5 dans le bris d’égalité et abandonnant les trois derniers points pour pousser l’Italien à travers.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*