Les points gratuits sont toujours la clé d’un tie-break


Le joueur de tennis américain Steve Johnson a sorti Tennys Sandgren, cinquième tête de série, à l’Open de New York pour remporter sa première victoire de la saison 2020. Sandgren a connu un bon début de saison 2020 après un passage en quart de finale à l’Open d’Australie tandis que Johnson a fait une sortie sans cérémonie à Melbourne, s’inclinant au premier tour.

La dernière victoire de Johnson sur le circuit ATP est survenue à l’Open de Winston-Salem en août. Johnson a dépassé son match contre son compatriote américain Sandgren, le sortant dans un match pulsé en trois sets 6-7 (5), 6-3, 7-6 (3). Johnson a montré des nerfs d’acier pendant le match, sauvant trois points de rupture à 3-4 dans le set décisif et tenant deux fois alors qu’il servait à rester dans le match à 4-5 et 5-6.

«Je pensais juste avoir joué quelques bons points, un point de rupture à 4-3, puis j’ai commencé le bris d’égalité avec un excellent retour, a dit Johnson. «Quelques points gratuits sont toujours essentiels dans un bris d’égalité. Les gains sont des victoires, vous les prenez quand vous les obtenez et j’espère que vous enchaînez un tas d’affilée.

C’est mon but ». L’Américain affrontera ensuite le militant chevronné Andreas Seppi après que l’Italien a battu Damir Dzumhur de Bosnie-Herzégovine dans un passionnant match de trois sets 6-3, 1-6, 7-6 (6). Johnson a remporté le Bendigo Challenger en janvier et a perdu en demi-finale du Newport Beach Challenger et est actuellement classé n ° 75 dans le monde.

Il a quatre titres ATP à son nom et a été classé au 21e rang mondial avec un prix en argent de plus de 6 millions de dollars.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*