Challenger Win me donne de la motivation pour le classement du Top 100


L’Egyptien Mohamed Safwat dit qu’il a le sentiment de se rapprocher du Top 100 au classement mondial après avoir remporté son premier titre ATP Challenger ce week-end, dans une interview accordée au National. Safwat a remporté son premier titre ATP Challenger dimanche à Launceston, en Australie, une première pour un Égyptien depuis la victoire de Tamer El Sawy à New York il y a 24 ans.

Cette victoire le placera au 130e rang du classement mondial, un nouveau record en carrière, et Safwat affirme que la victoire lui donne la motivation pour continuer à avancer. « Je ne sais pas combien de points il me faut pour atteindre le top 100 mais je pense que c’est proche, vous pouvez voir que c’est 30 places, ce n’est pas comme 100 places dont vous avez besoin pour sauter.

Vous vous sentez proche et cela me motivera à continuer de me battre et à gagner plus de matchs. C’est pour moi une chose spéciale. C’est plus spécial car il vient avec un classement en carrière, je serai 130 dans le monde.

Cela vient avec beaucoup de choses. Ça vient après de bons résultats à l’Open d’Australie, puis un bon après [in Burnie]. Donc, beaucoup de choses se sont passées le mois dernier. Beaucoup de choses changent et celle-ci me semble très spéciale et je ne peux probablement pas exprimer ce que je ressens et je ne trouve pas les mots corrects pour décrire tout cela ».

Safwat dit que la victoire était d’autant plus spéciale qu’elle est survenue après une défaite frustrante à l’Open d’Australie. « J’étais très frustré après l’Open d’Australie, parce que j’étais un set et un double break 4-0. J’ai servi pour le set deux fois, j’avais marqué des points au quatrième.

C’était une frustration bien sûr, mais j’ai dû lâcher prise. Parce que je ne serais pas en mesure de gagner le tournoi si mon esprit était toujours bloqué sur l’Open d’Australie et le match que j’y ai perdu. Je devais juste regarder ce qui s’est passé et m’assurer que cela ne se reproduise plus.

Comme aujourd’hui [in the Launceston final], J’étais 7-6, 4-0, et la première chose qui m’est venue à l’esprit était Barrere. J’étais 4-0 contre Barrere et j’ai perdu. Je me disais: « Je dois m’assurer que cela ne se produit pas aujourd’hui ». C’est une expérience d’apprentissage et c’est ainsi que je continue.

Mais ça fait mal, une perte comme ça fait mal ». L’Égyptien se dirige maintenant vers Bengaluru, en Inde, pour l’événement ATP Challenger là-bas et dit qu’il espère également obtenir un joker pour le tableau principal des championnats de tennis hors taxes de Dubaï.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*