Suite à l’incident lors des Finals, l’officier de police poursuit finalement Masai Ujiri


On pensait que c’était de l’histoire ancienne. Mais plusieurs mois après l’annonce de l’abandon des poursuites, ESPN nous apprend aujourd’hui que l’officier de police, impliqué dans une altercation avec Masai Ujiri, va poursuivre le dirigeant des Raptors en justice, réclamant des dommages et intérêts d’au moins 75 000 dollars.

L’incident était survenu dans la foulée du titre des Raptors, lors du Game 6 sur le parquet des Warriors. L’agent de police avait tenté de repousser Masai Ujiri, qui souhaitait de son côté rejoindre le terrain afin de fêter le titre avec ses joueurs, au prétexte qu’il ne bénéficiait pas de la bonne accréditation.

Dans sa plainte, l’officier assure avoir été la victime de coups au visage et à la poitrine de la part du dirigeant. La femme du plaignant, qui s’est greffée à la procédure, décrit des troubles psychologiques. « Anxiété importante, colère, le fait de ne plus profiter de la vie, sévère détresse émotionnelle et physique », énumère-t-elle.

Le couple ne poursuit pas seulement Masai Ujiri, mais également la franchise des Raptors, la structure au-dessus de cette dernière, MLSE (Maple Leaf Sports & Entertainment), et la NBA en elle-même, estimant notamment que ces entités n’ont pas pris « les mesures de sécurité adéquates pour protéger les membres du public ».

D’après la plainte du couple, la ligue aurait par exemple pu utiliser des pancartes pour prévenir les spectateurs du danger, et notamment du danger que représentait Masai Ujiri…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*