Malgré les difficultés, Tomas Satoransky ne regrette pas d’avoir signé aux Bulls


Tomas Satoransky a quitté la capitale américaine pour monter en grade et occuper un rôle plus important à Chicago. Même si ses Bulls souffrent et restent notamment sur cinq revers consécutifs, le meneur tchèque a affirmé n’avoir aucun regret quant à son choix, au moment de retourner à Washington ce soir. « Clairement pas, je me sens super bien dans cette équipe », a-t-il même affirmé à NBC Sports.

Avec le recul, « Sato » a analysé les raisons de l’exercice difficile vécu par les Bulls ponctué de quelques sursauts d’orgueils encourageants pour la suite.

« Je crois que les attentes étaient un peu trop hautes pour nous, » a-t-il souligné. « Tout le monde a parlé de playoffs. On a beaucoup de joueurs qui n’ont jamais été dans une équipe qui gagnait. Ce n’est pas un ajustement facile à faire, qu’on obtient d’un claquement de doigts. On a eu un mauvais départ. Notre jeu s’est amélioré ensuite mais les blessures sont arrivées. Ce n’est pas une excuse, mais j’ai vu des progrès en jouant aux côtés de Lauri (Markkanen) et Zach (LaVine). Je me suis senti plus à l’aise ».

Tout comme son équipe « qui souffre en ce moment », Tomas Satoransky a tout simplement besoin d’un break pour recharger les batteries et tâcher de finir la saison du mieux possible.

Un mauvais départ et des blessures

Et ça tombe bien, le All-Star Weekend pointe le bout de son nez. Alors qu’il réalise sa meilleure saison en carrière en NBA, le meneur ne s’attarde pas sur les chiffres. En bon compétiteur, il regarde davantage les axes de progression comme son manque de régularité, qui s’explique en partie par son épuisement.

« Le mois de janvier a été l’un des plus durs de toute ma carrière. Je suis content de ne pas m’être blessé. Ma cheville n’était pas à 100% mais j’ai joué avec. C’est clair que j’ai besoin de ce break, » a-t-il ajouté alors qu’il a été le seul avec Zach LaVine à débuter les 54 premiers matchs des Bulls cette saison. « Je suis comme ça. C’est une question de fierté pour moi de ne pas lâcher. Dans ma carrière, je ne l’ai jamais trop fait. Mais je dois toucher du bois d’avoir évité une grosse blessure. Je veux être là pour l’équipe, parce que c’est aussi ça être un pro. Ça a été un honneur pour moi de signer ici et je dois faire tout mon possible pour être disponible à chaque match ».

Alors que la têtes et les jambes vont pouvoir apprécier un repos bienvenu et que les Bulls doivent récupérer quelques blessés après le break, Tomas Satoransky continue de viser les playoffs.

« Je suis le gars qui est toujours positif et qui fixe des objectifs élevés, » poursuit-il. « Bien sûr, l’objectif était de jouer les playoffs. On a toujours une chance, ce qui peut paraître fou alors qu’on n’a pas battu de grosses équipes. Je reste optimiste, on a le temps pour revenir dans la course quand tout le monde sera revenu en bonne santé. Je suis aussi mon plus grand critique. Je peux mieux jouer, au même titre que l’équipe ».

Tomas Satoransky Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 WAS 57 13 41.5 24.3 69.7 0.4 1.0 1.5 1.6 1.1 0.5 0.7 0.1 2.7
2017-18 WAS 73 23 52.3 46.5 78.1 1.0 2.2 3.2 3.9 1.8 0.7 1.1 0.2 7.2
2018-19 WAS 80 27 48.5 39.5 81.9 1.0 2.5 3.5 5.0 2.2 1.0 1.5 0.2 8.9
2019-20 CHI 53 29 44.3 33.9 88.0 1.0 2.7 3.7 5.3 2.0 1.3 2.0 0.1 10.1
Total   263 23 47.6 37.8 81.5 0.9 2.1 3.0 4.0 1.8 0.9 1.3 0.2 7.3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*