Les Oscars désolés d’avoir exclu Luke Perry de ‘In Memoriam’


Ils frottent du sel dans nos blessures.

Après que l’Académie ait grossièrement snobé l’acteur bien-aimé Luke Perry du segment « In Memoriam » aux Oscars de 2020 dimanche, ils ont maintenant publié une pitoyable et miette de réfutation: il est inclus sur leur site Web.

«L’Académie reçoit des centaines de demandes pour inclure des proches et des collègues de l’industrie dans le segment Oscars In Memoriam. Un comité exécutif représentant chaque branche examine la liste et fait des sélections pour la télédiffusion en fonction du temps disponible limité. Toutes les soumissions sont incluses sur Oscar.com et resteront sur le site tout au long de l’année », a déclaré l’Académie au Hollywood Reporter dans un communiqué mardi.

Après Perry – qui était surtout connu pour avoir joué dans « Beverly Hills 90210 », mais a également joué dans l’un des nominés du meilleur film de cette année (« Il était une fois… à Hollywood ») – était sensiblement absent de la rafle lors de la 92e Academy Awards de cette année dimanche, Internet a éclaté de colère.

Perry avait 52 ans lorsqu’il est décédé en mars 2019. Les fans ont également rapidement souligné que la star de Disney Channel, Cameron Boyce, décédée dans son sommeil à l’âge de 20 ans en raison d’une crise, était également absente de la liste. qui a été diffusé au Dolby Theatre de Los Angeles.

Michael J. Pollard et Jan-Michael Vincent ont également été exclus du segment.

Mais au lieu de présenter de bonnes excuses à l’ancienne (ce qui fait généralement l’affaire), l’Académie a insisté sur le fait que « Luke Perry et Cameron Boyce sont dans la galerie Oscar.com ».

Ils étaient assez bons pour le grand écran dans la vie, mais pas dans la mort, apparemment.

Parmi les décès notables qui ont provoqué la coupure, citons des personnes comme Kobe Bryant, décédé dans un accident d’hélicoptère en janvier, et Kirk Douglas, décédé la semaine dernière. Chacun a été projeté sur un écran alors que Billie Eilish couvrait la chanson des Beatles «Yesterday».

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*