Klobuchar vainqueur au primaire du New Hampshire


La sénatrice Amy Klobuchar du Minnesota a été très tôt gagnante mardi, les premiers votes ayant été exprimés lors des élections primaires du New Hampshire peu après minuit.

Klobuchar a obtenu huit voix, les Sénateurs Bernie Sanders du Vermont et Elizabeth Warren du Massachusetts ont chacun obtenu quatre voix, l’entrepreneur Andrew Yang en a obtenu trois, et Joe Biden, Pete Buttigieg et Michael Bloomberg ont tous obtenu deux voix.

Le représentant Tulsi Gabbard d’Hawaï et l’homme d’affaires milliardaire Tom Steyer ont chacun obtenu une voix.

Bloomberg, qui n’est pas sur le bulletin de vote dans l’État de Granite, a reçu deux votes démocrates et un vote républicain.

Le président Trump, qui a organisé un rassemblement lundi soir à Manchester, a dépassé le ticket républicain avec 15 voix.

Les bulletins de vote ont été déposés dans Dixville Notch, une petite ville à la pointe nord de l’État, qui donne traditionnellement le coup d’envoi des votes primaires dans le New Hampshire.

Un peu plus de deux douzaines d’habitants de Dixville Notch et de deux villes environnantes se rendent généralement au scrutin peu après minuit.

Amy Klobuchar
Getty Images

Klobuchar a noté la victoire précoce dans un tweet, en disant « nous avons pris un bon départ dans le New Hampshire aujourd’hui! » qui comprenait les résultats du vote à Dixville Notch.

Après les caucus chaotiques de l’Iowa la semaine dernière au cours desquels une application de téléphonie mobile sujette aux erreurs a retardé la communication de résultats précis pendant des jours, les démocrates espèrent que les électeurs du New Hampshire commenceront à restreindre le champ.

Un sondage national de Quinnipiac qui a été publié lundi avait Sanders en tête du peloton dans le New Hampshire avec 25 pour cent de soutien et l’ancien vice-président Biden venant en deuxième position avec 17 pour cent.

Il a également montré que Bloomberg, l’ancien maire de New York à trois mandats, montait en flèche dans l’État.

Il a obtenu 15% de soutien, contre 8% dans un sondage Quinnipiac du 28 janvier.

Avec fils de poteau

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*