Héros des Nets, Spencer Dinwiddie fait plonger les Pacers


Les Nets ne veulent pas se laisser impressionner par la franchise de l’Indiana, et mettent beaucoup d’intensité dès les premières séquences de la rencontre. Taurean Prince et Caris LeVert ont déjà ajusté la mire, et les hommes de Kenny Atkinson se trouvent facilement, mais Victor Oladipo donne la première avance aux siens (12-11).

Le duel Myles Turner – Jarrett Allen est musclé, et les deux big men se répondent coup sur coup dans la peinture. Mais les joueurs de Brooklyn rentrent une grande partie de leurs tirs du parking, et ne laissent pas les Pacers se mettre trop à l’aise. LeVert prend l’initiative et T.J Warren a beaucoup de mal à le suivre en défense. L’ancien de Michigan est dans une superbe forme, et permet aux siens de terminer le premier quart en tête (30-28).

La « seconde unit » des Nets est parfaitement en place en défense, mais galère un peu à convertir au scoring. Timothé Luwawu-Cabarrot prend un bâche par… T.J. McConnell, qui harangue la foule. LeVert tente d’apporter une étincelle au niveau offensif, et les autres joueurs se mettent au diapason. TLC justifie une fois de plus son contrat garanti, et plante une banderille de loin, ce qui rend furieux Nate McMillan qui prend un temps-mort (39-34). L’intensité est digne d’un match de playoffs, et Prince est omniprésent des deux cotés du terrain. L’ancien de Baylor montre les muscles et va se frotter au duo Domantas Sabonis – Myles Turner sans peur.

Le pivot adverse (13 points déjà) répond en scorant près du panier, mais sur une erreur défensive de sa part, Jarrett Allen marque au buzzer pour donner une possession d’avance à son équipe à la pause (51-48).

Les Nets ont du coeur !

Les visiteurs continuent d’allumer la mèche de loin, par Joe Harris, laissé étrangement libre par les locaux. L’ancien de Team USA plante à deux reprises, et Prince poursuit son chantier poste bas. Allen est trouvé sur plusieurs pick-and-roll, et Turner a la tête qui tourne après un dunk du pivot de Brooklyn.

Oladipo tente de sonner la charge pour son équipe, mais Allen fait ce qu’il veut dans la peinture (66-61). Le jeu est haché et Spencer Dinwiddie va chercher les fautes en pénétration. Warren tente de lui répondre, mais DeAndre Jordan ferme toutes les issues dans la raquette et pousse les Pacers à uniquement artiller de loin. Les locaux sont dans le dur, et Nate McMillan tente des coups, en mettant le malicieux McConnell sur le parquet, mais la solution vient par Doug McDermott (10 points dans ce quart). Le public de la Bankers Life Fieldhouse peut jubiler, leurs joueurs sont en tête (80-77).

Jordan et McConnell se chambrent comme des vétérans, et le pivot poursuit sa moisson aux rebonds. La « seconde unit » des visiteurs fait un travail remarquable pour fermer les lignes de passes vers les shooteurs locaux, et Sabonis doit montrer les muscles poste bas pour que son équipe marque. Les deux équipes sont combatives, et à l’entrée du money time, les locaux n’ont que deux points d’avance (93-91). Kenny Atkinson ne veut pas que les siens s’inclinent une nouvelle fois à l’extérieur, mais Sabonis ne l’entend pas de cette oreille. Le néo All-Star noircit la feuille de statistiques et montre qu’il est bien le « franchise player » de sa formation.

Le fils d’Arvydas fait un véritable clinic poste bas, mais Dinwiddie ne lâche rien. Les locaux sont en place, et le Lituanien donne des caviars à Warren mais Harris marque cinq points de suite, et les Nets sont de nouveau devant à 27 secondes du terme (104-103). Sabonis n’a pas dit son dernier mot, et sur un beau move dans la peinture, redonne la main aux siens. Dernier temps mort pour les Nets. Le système de jeu est pour Spencer Dinwiddie qui plante un step back et malgré une ultime opportunité pour les Pacers, les visiteurs repartent de l’Indiana avec un succès au forceps (106-105) ! C’est la sixième défaite consécutive des Pacers, bloqués à la 6e place de l’Est…

Pacers / 105 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Sabonis 38 11/15 0/2 1/1 1 9 10 11 2 1 0 0 23 41
T.J. Warren 28 8/13 0/2 3/5 0 1 1 2 4 2 0 0 19 17
M. Turner 23 5/10 2/6 3/3 0 5 5 3 2 1 2 0 15 17
M. Brogdon 32 3/11 0/3 0/0 0 4 4 3 3 0 1 0 6 4
V. Oladipo 27 5/14 2/6 0/0 2 2 4 3 2 0 0 0 12 10
J. Holiday 29 0/5 0/4 0/0 3 4 7 1 0 0 1 1 0 3
D. McDermott 18 5/8 2/4 1/1 0 4 4 1 2 0 0 0 13 15
T.J. McConnell 19 4/8 0/0 0/0 0 2 2 2 4 2 1 2 8 11
J. Lamb 26 4/8 1/3 0/1 0 3 3 2 2 1 1 0 9 9
Total 45/92 7/30 8/11 6 34 40 28 21 7 6 3 105
Nets / 106 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
T. Prince 32 5/15 3/8 1/2 2 1 3 0 4 0 0 1 14 7
J. Harris 34 5/12 4/7 1/2 3 5 8 2 1 0 1 0 15 16
J. Allen 20 6/9 0/0 1/2 3 5 8 0 1 0 0 2 13 19
S. Dinwiddie 35 4/15 0/7 13/15 0 6 6 11 0 0 2 1 21 24
C. LeVert 33 4/13 1/4 2/3 0 2 2 3 3 2 6 1 11 3
W. Chandler 15 0/1 0/1 0/0 0 1 1 1 1 1 0 0 0 2
D. Jordan 28 5/7 0/0 1/2 4 15 19 0 2 0 0 2 11 29
G. Temple 28 4/10 3/7 0/0 0 4 4 3 3 0 0 0 11 12
T. Luwawu-Cabarrot 14 2/5 1/3 5/6 2 0 2 0 0 2 1 0 10 9
Total 35/87 12/37 24/32 14 39 53 20 15 5 10 7 106

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*