En quête d’un siège au Conseil de sécurité des Nations Unies, Justin Trudeau emmène Masai Ujiri en Afrique


Justin Trudeau est actuellement en campagne à l’international, à la recherche de soutiens pour obtenir un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Parti glaner des votes en Afrique, le premier ministre canadien avait décidé d’emmener dans ses valises Masai Ujiri, président des Raptors, champion en titre de NBA. 

« J’entretiens des relations avec des leaders ici et si on peut les aider d’une façon ou d’une autre, si je peux les aider d’une façon ou d’une autre, on arrivera à rendre le monde meilleur » a-t-il déclaré il y a quelques jours à Addis-Abeba, en Éthiopie, alors qu’il lancera dans quelques semaines l’African Basketball League.

Le continent africain abrite 54 des 193 votants qui décideront en juin qui du Canada, de la Norvège et de l’Irlande occuperont les deux sièges non permanents disponibles pour deux ans au Conseil de sécurité de l’ONU.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*