Tempête Ciara : ça va souffler très fort dans la moitié nord


Elle va frapper, et elle va frapper fort. La tempête Ciara, qui déboule ce dimanche de l’Atlantique nord, va balayer les îles britanniques et le nord de la France.

Météo France attend les premières rafales « dès dimanche matin» et un pic dans la soirée, avec des vitesses comprises entre 90 et 100 km/h sur les régions au nord de la Loire, 100 et 120 km/h au-dessus de la Seine (Normandie, Hauts-de-France, Ardennes, Lorraine), et jusqu’à 140 km/h près des côtes de la Manche, et dans les Vosges. Ces vents tempétueux, qui toucheront le bassin parisien, se propageront en cours de nuit de dimanche à lundi vers les Ardennes et les Vosges.

« Une vigilance orange sera émise dimanche à 6 heures du matin » et les rafales vont se décaler à partir de lundi matin, précise Marion Pirat, prévisionniste à Météo France.

En Manche et en Bretagne, des risques de « vagues-submersion » sont également redoutés. Cette dépression extrêmement creuse (la pression était de 930hPa ce samedi midi), renforcée par un Jet Stream ultrapuissant en altitude, se conjugue en effet à de forts coefficients de marée.

Le Grand Est, la région alpine et la Corse, seront touchés dans les jours suivants.

/  

En Grande-Bretagne, le service météo local s’attend à ce que les fortes rafales et pluies provoquent des annulations et des retards dans le transport aérien, ferroviaire et maritime, voire des dégâts sur les habitations, avec une possibilité de coupures de courant. La tempête concerne plusieurs autres pays, dont l’Irlande, l’Allemagne et la Suisse.

Chez nos voisins belges, l’Institut royal météorologique a émis samedi une alerte orange et averti d’un « risque de dégâts élevé » sur tout le pays. Fait assez rare, les matches du championnat belge de football prévus dimanche ont été reportés.

Malgré des rafales à 100 km/h annoncées en région parisienne, le second match du XV de France dans le tournoi des six nations, face à l’Italie, devrait lui bien avoir lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*